Metaprogramme CLIMAE

Historique

Historique

Le métaprogramme ACCAF - Adaptation au Changement Climatique de l'Agriculture et de la Forêt

Une approche pluridisciplinaire pour pallier les impacts du changement climatique.
Historique
© © Inra - Grégory Véricel

Sur la décennie 2010-2020, l’Inra a mis en place ses métaprogrammes, des programmes de recherches élargis, à la confluence de plusieurs disciplines. Cette approche intégrée est indispensable pour travailler sur les problématiques alimentaires, écologiques et agronomiques mondiales.

Le métaprogramme ACCAF a ainsi travaillé à comprendre les effets conjoints des différentes modifications globales provoquées par le changement climatique sur l’activité agricole et les milieux naturels terrestres et à réfléchir aux stratégies d’adaptation ainsi qu’à leurs conséquences environnementales et socio-économiques..

Dans ce dossier

Resultats des derniers projets ACCAF
Les différentes équipes de recherche soutenues par le métaprogramme « Adaptation au Changement Climatique de l’Agriculture et de la Forêt » (ACCAF) lors de son dernier appel à projets (AMI2017) présentent leurs avancées et livrables.
Pistes pour s'adapter au changement climatique
Comprendre les effets du changement climatique sur l’activité agricole et forestière pour mieux s’y préparer. Tel est l’objectif des travaux de recherche conduits dans le cadre du métaprogramme ACCAF - Adaptation au changement climatique de l’agriculture et de la forêt. La hausse des températures et les sécheresses impacteront les élevages ainsi que la quantité et la qualité des produits récoltés. Retour sur dix projets qui révèlent la nécessité d’une adaptation progressive ou de réels changements en profondeur.
Orienter la génétique aujourd'hui pour réparer les prairies de demain
Dans vingt ans, sous un climat modifié, quelles espèces et variétés les éleveurs devront-ils semer dans leurs prairies ? Le projet CLIMAGIE a étudié la question afin d’aiguiller les recherches des semenciers. Avec un double objectif : produire en quantité et en qualité pour nourrir les animaux et réduire les impacts environnementaux.
Adapter l'irrigation pour préparer l'agriculture indienne au changement climatique
En Inde, la recherche d’une sécurité alimentaire s’appuie sur l’irrigation des cultures. Depuis 30 ans, l’augmentation des surfaces irriguées repose essentiellement sur le développement des pompages d’eau souterraine. Mais cette ressource est menacée : les prélèvements pour l’irrigation ne permettent pas son renouvellement. Que se passera-t-il sous un climat encore plus chaud ? Le projet AICHA a modélisé le fonctionnement hydrique, économique et agronomique d’un bassin versant pour identifier les systèmes de production les plus durables, ainsi que des pistes de régulation possibles.
Anticiper les incidences du changement climatique sur la qualité des produits végetaux
Le changement climatique va avoir un impact sur la quantité de produits agricoles récoltés, mais également sur leur qualité. C’est sur ce dernier point que le projet CAQ40 s’est penché. Les conséquences de la hausse de fréquence des pics de chaleur sur les valeurs gustatives et nutritionnelles des fruits et des grains, la qualité germinative des semences, ainsi que sur leur aptitude à la transformation et à la conservation, ont été passées au crible.
Devancer les risques futurs de développement de maladies fongiques
Face au changement climatique, les agriculteurs s’adaptent et modifient leurs pratiques culturales. Le projet CLIF s’est intéressé aux conséquences des dérèglements hydriques et thermiques sur les maladies fongiques afin d’en tenir compte dans ces ajustements. Comment les champignons pathogènes vont-ils réagir à la nouvelle donne et au climat futur ? Objectif : anticiper pour réagir mieux et plus vite.
Orienter la génétique aujourd'hui pour préparer les prairies de demain
Avec le changement climatique, la production fourragère utilisée pour nourrir quotidiennement les bovins et ovins va sensiblement évoluer. Quelles modifications devront opérer les éleveurs sur leur exploitation pour conserver un système cohérent et performant des points de vue économique, environnemental et social ? Le projet FARMATCH s’est attaché à les y préparer en les confrontant à des situations virtuelles, grâce à des simulations informatiques.
Anticiper-les-effets-du-changement-climatique-pour-adapter-les-forets
Comment adapter la gestion des forêts au changement climatique ? Le projet FORADAPT s’est penché sur les raisons du dépérissement des arbres, c’est-à-dire les facteurs environnementaux qui engendrent leur mort ou empêchent leur reproduction. L’objectif est de développer un outil d’anticipation pour la recherche comme pour les gestionnaires forestiers.
photo vigimed
Une bonne utilisation des sols garantit la préservation des services que le territoire fournit à ses habitants. Dans la région d’Avignon, l’urbanisation menace la production agricole. Avec le changement climatique, que se passera-t-il en 2050 ? Le projet VIGIE-MED tente d’apporter des réponses en simulant sous un climat futur les impacts des décisions publiques, en termes d’occupation du territoire, sur les capacités de production et de régulation des écosystèmes.
Photo de fôret
Le changement climatique impacte le rendement des cultures par l'augmentation des températures, la modification des précipitations et l'augmentation de la concentration de CO2 dans l'atmosphère. Aucune synthèse récente n'a été publiée pour fournir des estimations quantitatives des effets du changement climatique sur le rendement des cultures, avec ou sans stratégies d'adaptation.
  • 1 (page)

Date de modification : 23 juin 2023 | Date de création : 14 juillet 2021 | Rédaction : CLIMAE